Scientifiques à propos de Feldenkrais


Divers scientifiques à propos de Feldenkrais :

Dr Norman Doidge, psychiatre, psychanalyste, chercheur et auteur, consacre dans son best-seller « Guérir grâce à la neuroplasticité » (parution originale : 2015) une centaine de pages à Moshé Feldenkrais dont il dit : « Moshé Feldenkrais est l’un des premiers neuroplasticiens. »

Dr Esther Thelen, spécialiste du développement moteur des enfants,  révolutionna la vision scientifique du développement moteur dans les années 80 en démontrant que chaque enfant apprend à marcher d’une manière qui lui est propre, par essai et erreur, et non grâce à un programme encodé identique pour tous. Thelen fut tellement impressionnée d’apprendre que Feldenkrais affirmait déjà la même chose à son époque qu’elle se forma à la méthode Feldenkrais.

Pr Dr Gerald Hüther, neurobiologiste et chef de longue date du Département de recherche fondamentale dans le domaine de la neurobiologie à la Clinique psychiatrique de l’Université de Göttingen, Allemagne :

« Les récents résultats de la recherche sur le cerveau prouvent que nos expériences sont toujours reliées les unes aux autres par des modèles réactifs sur les plans cognitif, émotionnel et physique (embodiment). Toute tentative cognitive d’amélioration des capacités sera donc obligatoirement vouée à l’échec si les plans émotionnels et physiques ne sont pas considérés parallèlement. Un procédé qui se prête admirablement à une amélioration tenant compte de tous ces facteurs et qui a déjà fait ses preuves lors d’interventions pratiques durant des dizaines d’années, c’est la Méthode Feldenkrais®. »